Cine-Region.fr
affiche Les sorties du 30 Juin 2021

Les sorties du 30 Juin 2021

___

Genre : Ciné région

L'Actu

Belle programmation pour les sorties de la semaine ! Ce 30 juin débute la première journée de « La Fête du Cinéma » (4€ la séance pour tous les films) qui va se dérouler jusqu’au dimanche 4 juillet, soit un jour de plus que par le passé - celle de 2020 avait été annulée suite aux conditions sanitaires imposées dans l’hexagone. Cela correspond également au jour de la levée de la jauge à 65% de spectateurs dans la salle.

 Les suites :

17 juin Pour les enfants (mais aussi pour les grands !) la suite des aventures de « Pierre Lapin », sorti en avril 2018. « Pierre Lapin 2 : panique en ville » (1h33), toujours de l’américain Will Gluck, est bien la preuve que l’on peut réaliser des bonnes suites avec un excellent scénario réservant de belles surprises. Alors que Béa (la Béatrix Potter actuelle – Rose Byrne) cède au chant des sirènes devant un éditeur cupide mais charmant, Pierre Lapin bascule dans l’image du voyou qui lui colle à la peau. Un braquage au marché - façon Guy Ritchie -, un renard devenu végé, un coq qui ne chante plu, des tas de course-poursuite, le tout servi par des dialogues savoureux « so british » ! Ne manquez surtout pas la fin, après le générique. Voir également la grande critique de notre ami Patrick Langhenhoven.

9 juin « Hitman & Bodyguard 2 » (1h56) de Patrick Hughes, suite de « Hitman et Bodyguard » du même réalisateur, sorti en août 2017. Michael Bryce (Ryan Reynolds), garde du corps mis au placard pour avoir failli dans son job, est interdit d’armes en tout genre. Sonia (Salma Hayek) lui demande son aide pour sauver son mari Darius Kincaid (Samuel L. Jackson) et à l’occasion le pire ennemi de Bryce. Sans l’effet surprise du premier volet, le film nous entraîne à travers l’Europe à la poursuite de terroristes détenteurs d’un terrible virus informatique. Interpol, une mission d’infiltré, une mallette remplie d’argent, des fusillades, des explosions et une séquence psychanalyse au programme. Voir également la grande critique de notre ami Patrick Langhenhoven.

 La famille :

Trois réalisatrices dépeignent la famille dans tous ses états : « My Zoe » (1h42) de et avec Julie Delpy 25 mai ; « Sœurs » (1h39) de Yamina Benguigui 28 mai « Sous le ciel d’Alice « (1h30) de Chloé Mazlo. 23 mars

Deux films fantastiques : « The deep house » (1h21) d’Alexandre Bustillo et Julien Maury 18 juin

14 octobre « Teddy » (1h28) de Ludovic et Zoran Boukherma

Voir également la grande critique de notre ami Patrick Langhenhoven.

Films Label Cannes 2020 :

19 mai « Février » (2h05) de Kamen Kalev. Le réalisateur, qui s’est librement inspiré de l’histoire de son grand-père, a découpé son récit en trois parties : Le passé, le service militaire et février. Son personnage, Petar, traverse les âges de sa vie au fil des saisons, dans des coins reculés de la Bulgarie. Véritable incursion dans un monde sensoriel, où le bruit du vent, les travaux à la bergerie, le cri des mouettes prennent plus d’importance que les rares paroles.

17 mai Sélectionné à la Semaine de la Critique, « De l’or pour les chiens » (1h39) d’Anna Cazenave Cambet, nous entraîne dans les pas Esther (Tallulah Cassavetti), jeune provinciale de 17 ans libre et amoureuse. Elle monte à Paris rejoindre un amour de vacances.

Un documentaire :

6 mai « Solo » (1h25) d’Artemio Benki

« La fièvre » (1h38) de Maya Da-Rin 11 mai

« La fine fleur » (1h34) de Pierre Pinaud 10 mai

Voir également la grande critique de notre ami Patrick Langhenhoven.

 « Présidents » (1h40) d’Anne Fontaine 8 juin

« Le procès de l’herboriste » (1h58) d’Agnieszka Holland 3 juin

Et aussi :

 « Teresa de Jesus » (1h29) de Lionel Baillemont

« Le sens de la famille » (1h32) de Jean-Patrick Benes

 Documentaire :

 « Comme un poisson dans l’air » (1h13) de Camille

« Midnight traveler » (1h27) d’Hassan Fazili

 Véronique Regoudy-Bazaia