Cine-Region.fr
affiche Ciné Région Aïlo - une odyssée en Laponie 1

Ciné Région Aïlo - une odyssée en Laponie 1

___

Un film de Guillaume Maidatchevsky ,
Avec Aldebert ,

Genre : Documentaire
Durée : 1h26
France

En Bref

Le film s’ouvre sur la fin de l’hiver au sommet des montagnes. Les rennes survivent grâce aux lichens précieux. Il est temps de redescendre dans la vallée pour donner naissance aux nouveaux nés prometteurs et de profiter des forêts et vallées paisibles avant que l’hiver ne revienne. La mère d’Aïlo quitte le troupeau pour accoucher de notre héros qui ne verra peut-être pas la suite de cette histoire. Rares sont les rennes qui survivent à ces mises bas prématurées en cours de migration. Le petit Aïlo est une de ces exceptions mais il faut vite rejoindre le troupeau. C’est ainsi que de la fin de l’hiver au début du suivant nous allons boucler la boucle d’une promesse nouvelle. Pour le petit renne, cette première année s’avère difficile. Il faut éviter de croiser la route de quelques prédateurs aux dents longues. Il trouvera son chemin entre les loups affamés et le glouton occupé, heureusement pour lui, à courtiser les yeux d’une belle. Nous rencontrerons une hermine cabotine, des fouines qui se la jouent, un renardeau échappé du Petit Prince, un aigle noble et de nombreuses autres surprises sur la route de la vie. À la fin, il faudra rejoindre de nouveau les sommets et les lichens qui aideront à passer l’hiver.  


Entre conte animalier et documentaire-fiction, c’est une balade merveilleuse que nous invite à suivre la caméra de Guillaume Maidatchevsky. Cette histoire s’adresse à toute la famille, petits et grands trouveront toutes les émotions au cœur des aurores boréales. Aïlo, une odyssée en Laponie évite toutes les images violentes sans ménager son suspense. Dans la lignée du nouveau documentaire animalier, il pousse plus loin l’idée de la fiction en touchant au conte. Le temps de la griffe et la dent et ses images-chocs appartiennent au passé. Aujourd’hui il est important de tracer un récit entre émotion et information. Le narrateur devient un personnage du film, l’œil du spectateur ou un conteur, comme c’est le cas ici.

Il n’est plus la parole redondante souvent inutile. Le chanteur Aldebert apporte un plus, ajoutant parfois au texte des éléments renforçant le récit parfois ironique et facétieux. Nous apprendrons beaucoup sur la vie des rennes en Laponie. La caméra de Guillaume Maidatchevsky, biologiste de formation, spécialiste du cinéma animalier, évite le plan moyen. Elle nous offre de magnifiques séquences, souvent en gros plan ou plan large, pour nous emporter dans le cœur du paysage. Elle peut aussi saisir une stalagmite sur le poil gelé d’un museau. C’est un travail qui a demandé plusieurs mois de prises de vue et laisse un nombre impressionnant de rushes. Le réalisateur glisse dans la narration des moments comiques, comme cette hermine à danse de Saint-Guy.

C’est aussi du suspense avec les loups en chasse et le glouton amoureux. C’est une histoire, au même titre qu’une fiction, qui s’élabore et se construit de l’écriture jusqu’au montage. Chez les hommes ou les animaux, il faut trouver sa place au sein du groupe pour avancer. Il n’évite pas de rappeler l’impact des hommes sur le biotope des rennes, lors des déforestations intempestives. Il ne se fait pas moralisateur. C’est à chacun d’en tirer ses propres conclusions. Désormais, le cinéma animalier suit sa route. Il ne vous reste plus qu’à l’emprunter. C’est celle d’une histoire au cœur du vivant.

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


Titre : Aïlo - une odyssée en Laponie

Réalisateur : Guillaume Maidatchevsky                                                                                                                           

Commentaire: Aldebert  

Scénario : Guillaume Maidatchevsky                                                                                                                             

Dialoguiste : Morgan Navarro

Compositeur : Julien Jaouen

Compositeur - interpète (chansons du film) Aldebert

Musiques additionnelles (compositeur) : Panu Aaltio

Producteur : Laurent Baudens, Gaël Nouaille , Laurent Flahault

Coproducteur : Marko Röhr

Producteur associé : Stephan Giger, Karin G. Dietrich, Ralph S. Dietrich, Kjetil Jensberg, Svein Andersen

Directeur de la photographie : Daniel Meyer (III)

Chef monteur : Laurence Buchmann

Directeur de production : Eric Salemi, Hanna Järvinen

1er assistant réalisateur : Mélanie Caudron

Directeur de la photographie de la seconde équipe : Teemu Liakka

Ingénieur du son : Juha Hakanen

Distribution

Attachée de presse : Sophie Bataille

Production : Gaumont, Borsalino Productions, MRP Matila Röhr Productions Oy

Coproduction : Finnish Film Fondation, Lapland Film Commission, Film Farms

Distributeur France (Sortie en salle) : Gaumont Distribution