Cine-Region.fr
affiche « Incroyable mais vrai »

« Incroyable mais vrai »

___

Un film de Quentin Dupieux ,
Avec Alain Chabat, Léa Drucker, Benoît Magimel ,

Genre : Comédie
Durée : 1h14
France

En Bref

Un petit couple ordinaire achète une maison particulière. Au début de notre histoire, face à la caméra, il tente de nous expliquer comment leur quotidien dérape. Il suffit d’une trappe dans la cave pour que le monde bascule et prenne un autre chemin, une autre musique. Il devient difficile d’expliquer à leurs amis, Jeanne et Gérard, la face cachée du quotidien quand il se transforme. Gérard et Jeanne sont plus attachés, lors de ce repas amical, à expliquer la transformation de Gérard. Qu’est-ce qui est bien plus bizarre : la transformation de l’un, le trou dans la cave de l’autre ? Il vous suffit de pénétrer dans la maison pour vous aussi, vous demander comment tout cela a bien pu arriver !


Il est toujours difficile d’expliquer un film de Quentin Dupieux sans le trahir. Vous en livrer plus gâcherait le plaisir de la surprise. Chez le réalisateur, c’est souvent l’ordinaire, le banal qui prend une autre porte, celle du surréaliste. C’est un voyage vers l’ailleurs tout en parlant d’ici. Le rire cache une réflexion bien plus profonde sur notre société et ses enjeux. C’est un pneu qui dérape, un blouson fétiche, un poste de police, et même une mouche, pour les derniers opus. Tout cela finit par nous questionner à travers la magie particulière de Quentin Dupieux, sur ce que nous sommes et comment nous appréhendons le monde.
Il faut dépasser le bizarre, le hasard, le rire pour dévoiler un questionnement sur la vie, la mort, l’amour, la police, le couple. Ce dernier est bien au centre du récit, comment tous ces obstacles servent à l’étudier. On retrouve au cœur de ces deux couples des interrogations universelles prenant la forme du surréalisme. C’est le sexe, l’amour, le temps qui passe, comment vieillir ensemble, résister à l’effritement de la falaise, équilibre et déséquilibre. Comme le dit Alain Chabat  « J’ai toujours été surpris de la réputation de ses films. Je comprends que l’on puisse les trouver bizarres, mais pas d’être opaque ou radicaux ».
Derrière ce chaos surréaliste, la ligne de fond est claire, embrouillée par les actions peu ordinaires que vivent et font les personnages du récit. Ils ne cherchent nullement à nous égarer, mais au contraire à bien y regarder. Ils nous offrent des pistes pour comprendre l’architecture de la maison Quentin Dupieux. De film en film, la réalisateur construit une œuvre personnelle sur des sujets universels. Il ne vous reste plus qu’à vous laisser surprendre de nouveau par cette trappe dans la cave…

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


Titre : Incroyable mais vrai

Réalisation, scénario, photographie et montage : Quentin Dupieux

    Société de production déléguée : Atelier de Production

    Sociétés de coproduction : Arte France Cinéma, Versus Production (Belgique) et BE TV          (Belgique)1

    Société de distribution : Diaphana Distribution (France)

    Pays de production : France, Belgique

    Langue originale : français

    Format : couleur

    Genre : comédie, fantastique

    Durée : 74 minutes

    Dates de sortie : 11 février 2022 (Berlinale, première mondiale)  15 juin 2022

 

Distribution

    Alain Chabat : Alain

    Léa Drucker : Marie

    Anaïs Demoustier : Jeanne

    Benoît Magimel : Gérard

    Mikaël Halimi : le stagiaire

    Stéphane Pézérat : Franck Chaise

    Lena Lapres : Mimi

    Roxane Arnal

    Nagisa Morimoto

    Grégoire Bonnet : Docteur Urgent

    Marie-Christine Orry : Madame Lanvin