Cine-Region.fr
affiche Aline

Aline

___

Un film de Valérie Lemercier,
Avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud,

Genre : Biographique
Durée : 2h06
France

En Bref

Aline est la benjamine d’une famille de quatorze enfants. Chez les Dieu, la musique est reine et chacun joue d’un instrument, ce qui permet de créer un petit orchestre familial. Dieu a doté la petite dernière d’une voix magique, tout comme il a doté Céline Dion. Comment faire connaître au monde entier cette voix d’ange ? C’est ce que tente la famille en envoyant une maquette à Guy-Claude. Le célèbre producteur tombe sous le charme et décide de faire de la petite fille du fin fond du Canada la plus grande vedette du monde. La route est longue jusqu’à Las Vegas où Aline brillera de mille feux sous les sunlights. En attendant, il faut pratiquer quelques retouches et se lancer sur la route des concerts et des disques d’or à gogo. Elle pourrait, comme Barbara, nous dire. « Du plus loin que me revienne, l’ombre de mes amours anciennes. Du plus loin, du premier rendez-vous, du temps des premières peines. Qu’importe ce qu’on peut en dire. Je suis venue pour vous dire, ma plus belle histoire d’amour, c’est vous. » La petite Aline finira sa course, comme Sinatra, Line Renaud, Sammy Davis junior et bien d’autres sur la mythique scène de Las Vegas. Ses choix n’auront pas toujours été appréciés, mais elle assume un parcours sans faute et la joie de l’amour. Elle n’aura jamais rien sacrifié, ni ses enfants, ni sa famille.


Si vous trouvez un air de ressemblance avec le parcours d’une certaine Céline Dion, n’y voyez point malice. Entre comédie et drame, c’est l’histoire d’une vie qui marque son époque. Valérie Lemercier rend hommage, dans cette ritournelle cinématographique, à son idole, Céline Dion. Elle prend le costume d’Aline Dieu, de l’enfance grâce à un subterfuge d’effets magiques, jusqu’au temple des jeux, Las Vegas. Entre-temps, c’est toute l’histoire d’un grand amour impossible, de tournées à travers le monde, de disques d’or, des petites misères de la célébrité et de l’anonymat.

C’est la mort d’un être cher et la route qui doit continuer malgré tout. Valérie Lemercier nous entraine dans ce voyage, entre fiction et (beaucoup de) réalité sans jamais trahir. C’est une histoire de Pygmalion et de sa muse, du fin fond du Canada aux lumières de Las Vegas. Et ce n’est pas fini. C’est une histoire de transformation pour atteindre un but plus grand que soi. C’est le courage, la persévérance, et beaucoup de travail. Elle marque l’histoire de la chanson non seulement par un succès immédiat et une voix devenue mythique, comme celle de son idole, Barbara Streisand. On ne peut que ressortir bluffé par le mimétisme de l’actrice qui réalise l’un de ses meilleurs films. La comédie se fait douce et tendre, le bon mot toujours de la partie.

Le drame s’insinue pour les moments difficiles de la chanteuse, la mort de son amour, le travail excessif, la maternité et la solitude de l’artiste. Il est à parier que Valérie Lemercier se retrouve dans ce portrait en demi-teinte. Que l’on aime ou pas, il faut reconnaître que le talent est bien là. Il est sans doute un petit don au départ. Mais comme disait Dustin Hoffman lors d’une interview. « Si vous avez le don, ça se travaille pour le conserver. Si vous n’en avez pas, ça se travaille pour l’obtenir. » C’est ce qui ressort de cette biographie fictive, laissant peu de place à l’imaginaire. Aujourd’hui, Céline Dion, Aline Dieu, Valérie Lemercier méritent leur succès, car il est le résultat d’un long travail.

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


  Titre : Aline

    Réalisation : Valérie Lemercier

    Scénario et dialogues : Valérie Lemercier et Brigitte Buc

    Musique : Rémy Galichet et Laurent Marimbert

    Supervision musicale : Pascal Mayer

    Photographie : Laurent Dailland

    Montage : Jean-François Elie

    Décors : Emmanuelle Duplay

    Costumes : Catherine Leterrier

    Production : Édouard Weil, Alice Girard et Sidonie Dumas

    Société de production : Rectangle Productions

    Pays de production : France /  Canada

    Budget : 23 millions d'euros

    Genre : comédie dramatique

    Durée : 123 minutes

    Dates de sortie : 10 novembre 2021

 Distribution

    Valérie Lemercier : Aline Dieu

    Sylvain Marcel : Guy-Claude Kamar, producteur et mari d'Aline

    Danielle Fichaud : Sylvette, mère d'Aline

    Roc LaFortune : Anglomard, père d'Aline

    Antoine Vézina : Jean-Bobin Dieu

    Pascale Desrochers : Jeannette Dieu

    Jean-Noël Brouté : Fred

    Sonia Vachon : Martine Lévêque

    Victor Boccard : René-Charles Dieu

    Martine Fontaine : Antoinette Dieu

    Véronique Baylaucq : Blandine

    Caroline Rabaliatti : Bernadette Dieu

    Denis Lefrançois : Jean-Claudin Dieu

    Laurent Bariteau : Jean-Damien Dieu

    Michel Drucker : lui-même

    Carole Weyers : la styliste des Oscars

    Dylan Raffin : membre de la famille Dieu

    Geneviève Morissette : Josette Dieu

    Jennie-Anne Walker : animatrice talk show

    Stéphan Wojtowicz : Technicien coulisses

    Yann Papin : Technicien coulisses

    Éric Civanyan : copain Guy-Claude

    Benoit Lavoisier : Jean-Sylvain Dieu

    Agathe de La Boulaye : Rédactrice shooting photo

    Jacques Girard : Directeur magasin de disques

    Margeaux Lampley : doctoresse Johannesburg

    Laurent Francius : chauffeur Aline

    Florian Frin : le steward

    Maynard Bagang : groom

    Arnaud Préchac : Anglomard Dieu, 18 ans

    Ian McCamy : serveur Irlande

    Elsa Tauveron-Wexler : Sylvette Dieu, 18 ans

    Manuel Sinor : le mari de Jeannette

    Paloma Dumaine : Aline enfant

Voix chantées :

    Victoria Sio : Aline adulte

    Emma Cerchi : Aline enfant