Cine-Region.fr
affiche L'Ombre d'Emily

L'Ombre d'Emily

___

Un film de Paul Feig ,
Avec Anna Kendrick, Blake Lively, Henry Golding,

Genre : Thriller
Durée : 1h57
États-Unis

En Bref

Stéphanie vient de se faire une nouvelle copine grâce à son fils. Emily est l’opposée de notre blogueuse, moins effacée, elle reste discrète sur sa vie privée. Les deux femmes s’entendent plutôt bien jusqu’à se confier quelques petits secrets personnels. Quand Stéphanie dit ne pas être une fille si nunuche, Emily ne croit pas son amie et sa part d’ombre. Il faut dire qu’Emily trimballe une sacrée dose de mystère. C’est ce que découvre la brave maman quand son amie disparaît des écrans, envolée, sans un mot pour sa meilleure amie. Le mystère reste entier, crime, kidnapping, Emily s’efface de la bande de la vie. Elle est peut-être partie mener une nouvelle vie, ailleurs, sous les cocotiers. Stéphanie, la maman blogueuse, n’accepte pas les réponses de la police et mène son enquête de son côté. Elle déroule un fil d’Ariane qui la conduit sur les pas d’une copine bien différente. Elle ignore qu’elle n’est pas au bout de ses surprises et le mot fin lui réserve bien des soucis.


Paul Feig est habitué à la comédie décalée Psy, SOS Fantômes, Les flingueuses, Mes meilleures amies. Si l’humour n’est pas absent, il joue plus sur l’atmosphère mystérieuse et deux personnages en opposition. Sur le ring, à ma droite, c’est Stéphanie, une femme ordinaire avec son petit bout de chou. Elle dirige un blog pour mamans, mélange de recettes et de petites combines pour rendre la vie plus facile. À ma gauche c’est Emily, une femme qui en veut et qui ne se laisse pas faire avec son franc-parler et ses manières musclées. Elle s’occupe des relations humaines dans une boite de mode, ceci expliquant son look à la page. C’est sans doute tout ce qui les sépare et rapproche ces deux femmes en opposition. Avec la disparition d’Emily, nous allons découvrir que les apparences sont trompeuses.

La douce Stéphanie ne ménage pas sa peine pour remonter la piste de son amie. Elle se révèle rapidement douée de qualités qu’elle cachait bien dans son grenier. Pugnace, tenace, elle ne lâche rien et finit par ouvrir une porte sur un tableau qui n’est pas idyllique. C’est dans une atmosphère sans bruit et fureur que le réalisateur nous entraine avec son enquêtrice. Nous n’aurons pas de course poursuite, mais aux innocents les mains pleines. C’est justement sur cette apparence de nunuche dépassée par la vie, femme au foyer, que tout se joue. La maman cookie se dévoile une âme de détective espiègle. Personne ne se méfie de la gentille mère de famille et se livre rapidement.

Nous sommes loin de la virtuosité de Gone Girl, et La fille du train. Certains lui reprocheront sa mise en scène nonchalante, son manque de noirceur, et son côté Desperate Housewives, bonbon acidulé. Il ne faudra pas être experts pour dénouer les fils de l’intrigue, c’est ailleurs que nous chercherons notre plaisir. Anna Kendrick porte haut le personnage de Stéphanie dans une composition malicieuse, Blake Lively, souvent au bord du cabotinage, évite de passer la ligne. Le résultat est plaisant, pas désagréable si bien que l’on se surprendrait à souhaiter une suite à ce thriller ménager.

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


    Titre original : A Simple Favor

    Titre français : L'Ombre d'Emily

    Titre québécois : Une petite faveur

    Réalisation : Paul Feig

    Scénario : Jessica Sharzer, d'après le roman Disparue de Darcey Bell

    Direction artistique : Brandt Gordon

    Décors : Patricia Larman

    Costumes : Renee Ehrlich Kalfus

    Photographie : John Schwartzman

    Montage : Brent White

    Musique : Theodore Shapiro

    Casting : Allison Jones

    Production : Paul Feig et Jessie Henderson

    Producteurs délégués : Mike Drake et Jason Cloth

    Sociétés de production : Feigco Entertainment et Bron Studios

    Société de distribution : Lionsgate (États-Unis) ; Entertainment One / Les Films Séville (Canada et Québec) ; Metropolitan Filmexport (France)

    Pays d'origine : États-Unis

    Langues originales : anglais

    Format : Couleur - 2.00:1 - son Dolby Atmos

    Genre : Thriller et comédie

    Durée : 117 minutes

    Dates de sortie : 26 septembre 2018

Distribution

    Anna Kendrick (VF : Karine Foviau) : Stephanie Smothers

    Blake Lively (VF : Élisabeth Ventura) : Emily Nelson

    Henry Golding (en) : Sean Townsend-Nelson

    Andrew Rannells : Darren

    Ian Ho : Nicky Townsend-Nelson

    Joshua Satine : Miles Smothers

    Linda Cardellini : Diana Hyland

    Rupert Friend (VF : Anatole de Bodinat) : Dennis Nylon

    Jean Smart : Margaret McLanden

    Eric Johnson : Davis

    Glenda Braganza (en) : Kerry Glenda

    Kelly McCormack (en) : Stacy

    Aparna Nancherla (en) : Sona

    Dustin Milligan : Chris

    Danielle Bourgon : Grace Smothers

    Gia Sandhu : Valerie

    Paul Jurewicz : Bobby Chelkowsky

    Sarah Baker : Maryanne Chelkowsky

    Bashir Salahuddin (en) : détective Summerville