Cine-Region.fr
affiche Demain et tous les autres jours

Demain et tous les autres jours

___

Un film de Noémie Lvovsky ,
Avec Noémie Lvovsky , Mathieu Amalric, Luce Rodriguez,

Genre : Drame psychologique
Durée : 1h31
France

En Bref

Mathilde, neuf ans, voudrait bien être une petite fille comme les autres, ne pas se retrouver seule dans la cour de récréation. Elle aimerait juste rêver une autre vie ordinaire, au goûter salé d’une mère aimante et présente. Mathilde tente de traverser l’enfance sans heurt, le cœur fragile, cherchant l’espérance des jours meilleurs. Elle doit supporter seule le poids d’une mère en errance, absente, mais aimante quand la folie n’habite pas son âme. Pour Mathilde, le quotidien c’est rentrer de l’école et trouver la maison vide, sans savoir ou erre, indocile, votre maman. Un jour elle lui apporte un étrange cadeau, un hibou enfermé dans sa cage. L’esprit de sa mère se noie, le brouillard de ses idées s’enfuyant vers un avenir incertain. Elle entend la parole de l’oiseau comme une île où se poser avant de sombrer. Peu à peu un dialogue entre l’animal et la belle tisse des liens qui lui permettent de survivre au naufrage. Son père a abandonné depuis longtemps la bataille, mais sur les derniers jours, avant que ne sombre son aimée, il devra assumer son rôle et redresser la barre d’un navire parti pour s’échouer dans le néant.


Le dernier Noémie Lvovsky, entre réalité et un certain onirisme, nous raconte la difficulté d’une petite fille à trouver sa place. La famille, l’enfance, est un terrain de jeux où elle plante la graine de ses réalisations, de plus en plus marquées par l’onirisme et la poésie. Dans un monde habité par la folie imprévisible, il devient difficile d’échafauder des rêves, de bâtir des désirs et des demains souriants. Mère fantasque, folle, c’est l’amour qui triomphe dans cette histoire. La relation de la mère et de la fille ne s’encombre pas de néant qui approche et engloutira tout. À la fin, elle finit même par entrer sur les terres où sa mère erre. Elle la rejoint dans ce monde qui n’est plus le nôtre, mais une réalité qui lui appartient. Le film joue la carte de l’humanisme des personnages, bienveillant, la folie n’est jamais colère, tempête. Elle prend la route de l’onirisme et du mythe de la jeune fille à l’eau des romans du Graal.

Elle a franchi les portes de notre univers pour entrer dans un autre monde. La figure du père est un phare clignotant au loin. Quand la réalité disparaît définitivement du monde de la mère, il devient le gardien de ses deux femmes. Il conduit la première dans une maison de fantasme, asile de fous pour les autres. Il emporte la petite qui sans doute, reprendra le chemin de la réalité pour tracer sa ligne de vie. Le film n’est pas dénué d’une certaine touche poétique qui parfois égare le spectateur dans une narration particulière. Il manque une part de sens, une narration plus construite que le spectateur ordinaire aura du mal à accepter. Il livre pourtant des visions touchantes comme la partie mythologique, l’errance dans une lumière crépusculaire de la mère en robe de mariée : « Je me marie avec la vie », c’est une réponse qui résume cette âme qui a perdu le chemin du sens pour se laisser emporter par ses sens.

C’est un portrait sage de la folie, ne retenant que la poésie du désir du monde qui s’enfuit. Elle en oublie le grondement et la colère quand tout nous échappe, dans ce fracas de la pierre jetée dans l’eau, quand les cercles continuent de bousculer les autres vies. Elle choisit de ne retenir que l’humanisme d’une mère et d’une fille, confrontées à cette idée que demain et tous les autres jours sont contenus dans l’ici et maintenant. Chaque moment devient un instant éphémère à graver dans son cœur pour ne pas oublier qu’il y eut un temps de bonheur.

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


•  Titre français : Demain et tous les autres jours

    •       Réalisation : Noémie Lvovsky

    •       Scénario : Noémie Lvovsky et Florence Seyvos

    •       Producteurs : Jean-Louis Livi et Sidonie Dumas

    •       Sociétés de production : F comme Film et Gaumont

    •       Production associée : Pyramide Distribution (Francis Boespflug) et Ciné@ (Philippe Carcassonne)

    •       Pays d'origine : France

    •       Dates de sortie : 27 septembre 2017

Distribution

    •       Mathieu Amalric

    •       Noémie Lvovsky

    •       Luce Rodriguez

    •       Denis Podalydès

    •       Anaïs Demoustier

    •       India Hair

    •       Micha Lescot