Cine-Region.fr
affiche Aquaman

Aquaman

___

Un film de James Wan ,
Avec Jason Momoa, Amber Heard, Willem Dafoe,

Genre : Science-fiction
Durée : 2h20
États-Unis

En Bref

Il était une fois un gardien de phare sur une île perdue. Il recueille une pauvrette rejetée par la mer, Atlanna. Ils eurent un fils Arthur. Pour épargner son enfant et son mari de la fureur du roi Orm, la princesse Atlante retourne dans son royaume pour épouser ce dernier dont elle était la promise, contre son gré. Le temps s’écoule, la mer brasse ses vagues comme un chant d’éternité et le jeune garçon devient un être exceptionnel. Il s’aperçoit qu’il peut communiquer avec les animaux marins et se déplacer à toute vitesse.

C’est sous le nom d’Aquaman qu’il construit sa légende qui ne fait que commencer. Un jour, jailli du fond de l’océan, son peuple l’appelle pour reprendre sa place sur le trône. Pour cela il lui faut vaincre son demi-frère rêvant de réunir les sept royaumes pour envahir la Terre et la soumettre. Il prend pour prétexte notre capacité à polluer tout ce que nous touchons. Arthur échappe à la défaite et doit sa survie à Mera, la fille d’un des sept rois. Il ne lui reste plus qu’à trouver le Trident de Poséidon, l’arme mythique du premier roi de l’Atlantide. Il devra surmonter un certain nombre d’épreuves et échapper aux hommes de main lancés par son demi-frère sur sa piste. Le sort du monde est désormais entre ses mains.


James Wan impressionne la communauté du film d’horreur avec Shaw et Insidious par sa maitrise et sa connaissance du genre. Après Fast & Furious 7, il montre une fois de plus ses qualités dans son premier film de super héros Aquaman. Il brasse toutes les figures du cinéma et de la littérature de genre, une épée, un trident dans la pierre, un combat pour désigner le roi, les épreuves initiatiques. C’est la trame que l’on trouve dans l’âge d’or de la science-fiction pour le retour du roi chassé de son trône. Il nait en 1941 sous la plume et le crayon de Paul Norris et Mort Weisinger, dans More Fun Comics 73. Il est le maître des océans, souverain d’Atlantide et le fondateur de la Ligue des Justiciers. Il utilise ses puissants pouvoirs maritimes afin de protéger la vie aquatique et terrestre. Au top cent des super héros, il se place en 53e place.

Héros emblématique de l’univers DC, il est comparable à Superman. Il est doué d’une super force, magicien, télépathe, il ne craint pas la pression des profondeurs, ses cinq sens sont hyper développés et adaptés au milieu marin. Sa kryptonite est son incapacité à rester trop longtemps hors de l’eau. Dans ma jeunesse, c’était un super héros que nous appréciions beaucoup, la version marine de Superman. Il possède les mêmes qualités humanistes que Clark Kent. En 1985, l’univers DC se modifie en profondeur suite à la saga Crisis on Infinite Earth’s. Il prend un nouveau départ en 2011avec la BD par Geoff Johns et Ivan Reis. Elle sert en grande partie le monde et le récit du film. James Wan prend son sujet à cœur et commence par lui créer un univers aquatique féérique, magique, teinté de science-fiction avec ses vaisseaux et ses animaux sublimés. Il mélange des univers aussi improbables que la créature du lac noir, hippocampe majestueux, requins, mégalodon dent d’acier, crabes, araignées de mer et même un monstre issu de l’univers de Lovecraft. Les cités sont techniquement plus avancées et grandioses dans leur décor et leur évocation d’un monde en avance sur le nôtre.

Il oppose des cités perdues aux allures mythologiques dignes de la Grèce antique. On se concentre sur l’Atlantide principalement, le royaume des Abysses et peu des cinq autres domaines que l’on entraperçoit. Aquaman est une vraie réussite dans son monde et ses costumes qui nous subjuguent dès les premières images. Le méchant est moins réussi avec sa tête de grosse mouche. L’histoire emprunte au monde de  l’imaginaire, des super-héros et à l’heroic fantasy comme  La table ronde. Le roi Arthur cherche une épée, ici remplacée par un trident pour unifier les royaumes. Comme les chevaliers, il protège les plus faibles. La mythologie est la seconde source d’inspiration avec ses histoires de lignées tragiques. On pourrait reprendre la phrase de Spiderman : « À grands pouvoirs, grandes responsabilités ». La dernière séquence est une bataille dantesque pouvant par certains aspects nous rappeler Starship Troopers, Le Seigneur des Anneaux et bien d’autres. C’est dans sa trame narrative qu’Aquaman pèche un peu par son manque du sens de la tragédie. Un peu de noirceur dans le récit n’aurait pas fait de mal. Il nous emporte malgré tout dans cette quête d’un homme devenant roi, harmonisant les relations entre la terre et l’océan. Entre un humour bien dosé, le sens de l’aventure et de l’action, il réussit pleinement son pari, celui de nous divertir.

Patrick Van Langhenhoven

Note du support : n/a
Support vidéo :
Langues Audio :
Sous-titres :
Edition :


Titre original et français : Aquaman

    Réalisation : James Wan

    Scénario : Will Beall et David Leslie Johnson-McGoldrick, d'après une histoire de Will Beall, James Wan et Geoff Johns et les personnages de Mort Weisinger et Paul Norris

    Direction artistique : Bill Booth et Desma Murphy

    Décors : Bill Brzeski

    Costumes : Kym Barrett

    Photographie : Don Burgess

    Montage : Kirk M. Morri

    Musique : Rupert Gregson-Williams

    Producteurs : Rob Cowan et Peter Safran

    Producteurs délégués : Jon Berg, Walter Hamada, Geoff Johns, Deborah Snyder et Zack Snyder

    Sociétés de production : DC Entertainment, Warner Bros., et Cruel and Unusual Films

    Société de distribution : Warner Bros.

    Budget : 160 millions de dollars12

    Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis

    Langue originale : anglais

    Format : couleur

    Genre : super-héros

    Durée : 143 minutes

    Dates de sortie : 19 décembre 2018

 Distribution

     Jason Momoa (VF : Xavier Fagnon) : Arthur Curry / Aquaman

    Amber Heard (VF : Chloé Berthier ; VQ : Nadia Paradis) : Mera, princesse de Xebel

    Willem Dafoe (VF : Éric Herson-Macarel): Nuidis Vulko

    Patrick Wilson (VF : Alexis Victor ; VQ : Patrice Dubois) : Orm / Ocean Master, le demi-frère d'Aquaman

    Nicole Kidman (VF : Danièle Douet ; VQ : Anne Bédard) : Atlanna, la mère d'Aquaman et ancienne reine d'Atlantis

    Dolph Lundgren (VF : Luc Bernard ; VQ : Pierre Auger) : Nereus, roi du royaume de Xebel

    Yahya Abdul-Mateen II (VF : Baudouin Sama) : David / Black Manta

    Temuera Morrison (VF : Bruno Dubernat) : Thomas Curry, le père d'Aquaman

    Randall Park (VF : Jérémy Bardeau) : Dr. Stephen Shin

    Graham McTavish : King Atlan

    Michael Beach : Jesse, le père de Black Manta

    Djimon Hounsou (VF : Frantz Confiac) : King Ricou (voix), roi du royaume des Fichermen

    Andrew Crawford: King Ricou et Roi du royaume de Brine (motion capture)

    Sophia Forrest: Princesse des Fishermen

    Ludi Lin (VF : Martin Faliu) : Murk, leader de l'armée d'Atlantis

    Leigh Whannell : le pilote de l'avion

    Otis Dhanji : Arthur, âgé de 13 ans

    Kaan Guldur : Arthur, âgé de 9 ans

    John Rhys-Davies : Roi Brine (voix)

    Julie Andrews : Karathen (voix)