Cine-Region.fr
affiche Le printemps du 17 au 24 avril 2018

Le printemps du 17 au 24 avril 2018

___

Genre : Ciné région

L'Actu

La Fondation Jérôme Seydoux-Pathé fête le printemps du 17 au 24 avril 2018

 Avec l'arrivée des vacances de Pâques, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé prend des airs d'insouciance et dédie le premier cycle de la belle saison à une programmation de films muets inspirés de la symbolique printanière. Un programme inédit à découvrir du 17 au 24 avril et des festivités qui se prolongeront jusqu'au début du mois de Juillet. Incarnant le renouveau et plus spécifiquement la renaissance de la nature, le printemps est empreint d'une iconographie à la fois légère et sacrée. Symbole de l'éclosion végétale et des premiers amours, cette saison a été une source d'inspiration dès les débuts du cinématographe. Par une variété de films dépeignant le caractère protéiforme du printemps, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé s'attache à la perception poétique et frivole de cette saison.

Au programme : Des scènes à trucs où des danseuses parées de fleurs célèbrent la fertilité de la terre, des romances bucoliques, des adaptations de mythes antiques, des vues oscillant entre fantastique et images scientifiques, des revues cinématographiques présentant les matières souples et vaporeuses des nouvelles collections de la couture... et bien d'autres petites merveilles à découvrir en Ciné-Concert à travers des films comme La Fée aux choux d'Alice Guy, Le Charme des fleurs de Gaston Velle, Dernier Amour de Léonce Perret, La Fée Printemps de Segundo de Chomon, Les Tulipes, Spring Fever avec Charlie Chaplin... Le Printemps de la Fondation poursuivra ses festivités jusqu'au début du mois de Juillet. Au cours du mois de Mai, la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé présentera un cycle de films muets interrogeant le lieu de tournage, des studios aux grands décors naturels. En Juin, la Fondation clôturera sa saison avec un cycle mettant à l'honneur les premières représentations du Maghreb au cinéma.

Programme du cycle Le Printemps de la Fondation
 
Programme 1 Les Roses, 1908 (2min) Féerie.
Dans un jardin, un pot de fleur dans lequel pousse un arbre, tombe du ciel. L'arbre se transforme en roses énormes ce qui embarrassent fort les jardiniers. Une fée apparaît alors, et un rideau de roses se lève...
 
Suivi de

Dernier Amour, 1916 (54min)
Ecrit et réalisé par Léonce Perret  Chef-opéraeur : Georges Specht  Production : Société des Etablissements L. Gaumont
Avec : René Cresté, Valentine Petit, Reine Dessort, Armand Dutertre, Edouard-Emile Violet,
Synopsis : Une ancienne actrice vieillissante s'éprend d'un jeune réalisateur de cinéma déjà fiancé...
 
Séances du Programme 1 :
Jeudi 19 avril à 14h
Samedi 21 avril à 14h

 
Les fleurs du cinéma muet (47min)
La Fée aux choux, d'Alice Guy (1min)
Devant la grille de jardin ornée de lierre, pousse un carré de choux au milieu duquel une gracieuse fée évolue.
 
La Fée aux fleurs, Gaston Velle, 1904 (2min)

Scène à trucs.
Une jeune et jolie fille en costume de marquise Pompadour fait pousser des fleurs spontanément à sa fenêtre, à l'aide d'un arrosoir magique.
 
Les Roses magiques, Segundo de Chomon 1907 (3min)

En provenance du Théâtre forain MORIEUX. Scène à trucs.
Sous la baguette du magicien, les fleurs emplissent la salle qui disparaît dans ce décor charmant. De ces roses naissent des femmes qui, à leur tour, se transforment en gerbes multicolores ou en pluie de feu.
 
La Chenille et la Carotte, 1911 (10min)
Documentaire de vulgarisation scientifique.
Cette chenille vit uniquement dans les champs de carottes où sa couleur lui permet de se dissimuler facilement entre les plantes. Elle avance au moyen de six pattes et de douze ventouses; les pattes se trouvent vers la tête et les ventouses, à l'arrière. Quand elle a atteint son développement maximum, elle se fixe à l'aide de fils pour se transformer en chrysalide qui va donner naissance au papillon machaon, jaune vif taché et rayé de noir.
 
Les Tulipes, Segundo de Chomon, 1907 (7min)
Scènes à trucs.
Dans un berceau de tulipes géantes, un garçon et une fille pratiquent la magie des fleurs.
 
Le Chrysanthème rouge, de Léonce Perret, 1912 (14min)
Avec Léonce Perret, Suzanne Grandais
Synopsis : Une jeune femme émancipée inspire l'amour à deux hommes auxquels elle impose une épreuve : celui qui lui offrira le bouquet de ses fleurs préférées gagnera son cœur.
 
Twenty minutes of love, 1914 (10min)
Réalisation : Mack Sennett et Charlie Chaplin
Avec : Charlie Chaplin, Chester Conklin, Minta Durfee, Edgar Kennedy, Hank Mann
Synopsis : C'est le printemps, le parc est envahi par les amoureux. Charlot aimerait bien, lui aussi, trouver une belle. Il dérobe une montre à un voyou, qui l'avait lui-même volée pour l'offrir à son amie.
 
Séances du Programme Les fleurs du cinéma muet
Mercredi 18 avril à 14h
Vendredi 20 avril à 16h

 
 Fées du printemps (42min)
 
Modèles de printemps, (pochoir), 1926 (3min)
Mannequins présentant dans un jardin des ensembles pour l'après-midi.
 
Bouquets dans des vases (4min)
Documentaire en trichromie
 
Métamorphose du papillon, Gaston Velle, 1904 (1min30)
Une chenille se transforme en papillon puis en jeune femme qui fait tournoyer ses ailes.
 
La Fée Printemps, Segundo de Chomon, 1906 (4min)
En provenance du Théâtre forain MORIEUX. Scène de féérie.
Par une sombre soirée d'hiver une pauvre paysanne attend son mari qui est allé chercher du bois dans la forêt. Il arrive enfin. L'homme et la femme rentrent dans le triste logis qui n'est pas animé par les cris joyeux d'un enfant. C'est là leur grand chagrin et leur grand désir.
 
L'Abeille et la Rose, Segundo de Chomon, 1908 (5min)

Nous voyons tout d'abord la Reine des abeilles et sa suite dansant autour de la ruche. Une rose arrive et s'en va avec la Reine.
 
Le Printemps, Louis Feuillade, 1909 (8min)
A travers différentes séquences, Louis Feuillade nous suggère le passage de l'hiver au printemps. Des fées peuplent les décors et se réjouissent du changement de saison.
 
Le Charme des fleurs, Gaston Velle, 1910 (8min)
Lointaine adaptation de Carmen de Georges Bizet dans laquelle Carmen est interprétée par Stacia NAPIERKOWSKA.
 
Spring Fever, Hal Roach, 1919 (10min)
Avec Harold Lloyd, Harry Snub Pollard, Bebe Daniels
C'est le printemps. Harold quitte son bureau, batifole et le hasard met Bebe sur sa route.
 
Séances du Programme Fées du Printemps
Vendredi 20 avril à 14h
Mardi 24 avril à 14h